Recherches

Maroc : L’ombre de l’impunité campagne la torture au Maroc et au Sahara occidental

Index Number: MDE 29/001/2015

Les autorités marocaines ont affirmé à plusieurs reprises ces dernières années leur détermination à éradiquer la torture. Sous le règne du roi Mohammed VI, le travail novateur en matière de justice transitionnelle mené par l’Instance équité et réconciliation (IER) a abouti à la reconnaissance de la responsabilité de l’État pour la torture, alors répandue, et d’autres violations graves des droits humains commises pendant la période dite « des années de plom b », c’est‐à‐dire entre l’accession du Maroc à l’indépendance, en 1956, et la fin du règne de Hassan II, en 1999.

Choose a language to view report

Download PDF

  • Arabic
  • English
  • French
  • Spanish
Download PDF