Algérie. Il faut mettre un terme à la répression contre les manifestants anti-chômage et anti-gaz de schiste

Durant le premier semestre de cette année, les autorités algériennes ont accru la répression à l’égard des personnes mobilisées contre le chômage et contre l’exploration du gaz de schiste par fracturation hydraulique, a déclaré Amnesty International le 27 juillet 2015.

Choose a language to view report

Download PDF