récents

23 819 résultats

Mes filtres

  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Réfugiés

Grèce. Les personnes déplacées par la fermeture imminente de camps de réfugiés doivent obtenir un logement sûr et convenable

Les autorités grecques doivent veiller à ce que les réfugiés et les migrants qui doivent être évacués de trois camps d'Elliniko à partir du 23 mai soient relogés de manière sûre et adéquate, a déclaré Amnesty International. « Nul ne va regretter la fermeture de ces camps insalubres et dangereux, mais le fait que leurs habitants n'aient pas reçu d'informations sur leur expulsion imminente n'a fait qu'accroître leurs peurs et leurs angoisses, a déclaré Monica Costa Riba, chargée de campagne régionale à Amnesty International.

Date:
22 mai 2017
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Droits économiques, sociaux et culturels

Turquie. « Anéantissement professionnel » de 100 000 fonctionnaires dans le cadre de la purge qui a suivi la tentative de coup d'État

Le licenciement de plus de 100 000 employés du secteur public en Turquie est arbitraire et a des conséquences catastrophiques sur leurs vies et leurs moyens d'existence, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport. Ce document, intituléNo end in sight: Purged public sector workers denied a future in Turkey , révèle que des dizaines de milliers de personnes, parmi lesquelles des médecins, des policiers, des enseignants, des universitaires et des soldats, qualifiés de « terroristes » et bannis de la fonction publique, luttent désormais pour joindre les deux bouts.

Date:
22 mai 2017
  • Nouvelles
  • Arabie saoudite

La première tournée internationale de Trump soulève des inquiétudes pour les droits humains au Moyen-Orient

Alors que le président Donald Trump entreprend sa première tournée internationale ce week-end, beaucoup trouveront paradoxal qu’il ait choisi pour première étape l’Arabie Saoudite, où se trouvent certains des lieux les plus saints de l'islam. Quelques semaines à peine après son arrivée au pouvoir, le président Trump a en effet soulevé l’indignation au niveau mondial en décrétant une interdiction d’entrée aux États-Unis, manifestement discriminatoire, à l’égard des ressortissants de six pays à majorité musulmane.

Date:
19 mai 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Conflit armé

Arabie saoudite. La visite de Donald Trump risque de donner le feu vert à des violations des droits humains

Le président américain Donald Trump entame son premier voyage à l'étranger et se rend au sommet de Riyad, en Arabie saoudite : la lutte contre le terrorisme et la sécurité seront au cœur de ses discussions avec les dirigeants des États du Golfe et des États arabes. Le président devrait également dévoiler des contrats d’armement de plusieurs milliards de dollars avec l'Arabie saoudite. Le fait que les droits humains ne figurent pas à l’ordre du jour risque de favoriser les violations dans une région où les gouvernements bafouent les droits de leurs propres citoyens au nom de la lutte contre le terrorisme et violent le droit international humanitaire dans des conflits alimentés en grande partie par des transferts d'armes américains, a déclaré Amnesty International.

Date:
19 mai 2017
  • Nouvelles
  • Burundi

Burundi. Les dirigeants d’Afrique de l’Est doivent s’occuper en priorité de la crise des droits humains

La Communauté d’Afrique de l’Est doit donner la priorité à la lutte contre les violations des droits humains au Burundi et faire preuve de l’engagement et de la volonté politique indispensables pour mettre fin à cette crise, écrit Amnesty International dans une lettre ouverte aux dirigeants de ce groupe, à la veille du sommet qui les réunit samedi 20 mai à Dar es Salaam, en Tanzanie. « La Communauté a un rôle essentiel à jouer dans la recherche d’une solution, plus urgente que jamais, à la crise des droits humains qui sévit au Burundi, écrit le secrétaire général d’Amnesty International Salil Shetty dans une lettre adressée aux présidents des six pays membres de ce groupe régional.

Date:
19 mai 2017
  • Nouvelles
  • Qatar
  • Migrants

Qatar. Les violations des droits des travailleurs migrants demeurent généralisées, alors qu’un stade de la Coupe du monde accueille son premier match

Sur les chantiers de construction de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, les travailleurs migrants continuent de subir abus et exploitation, a déclaré Amnesty International jeudi 18 mai, alors que le stade phare du pays s’apprête à accueillir son premier match depuis sa rénovation. Les entreprises chargées de la rénovation du stade international Khalifa ont soumis leurs travailleurs à des violations systématiques du droit du travail, déclarait Amnesty International en 2016.

Date:
18 mai 2017
  • Nouvelles
  • Sri Lanka
  • Justice

Sri Lanka. L’impunité héritée du conflit persiste

À l’occasion du 8e anniversaire de la fin du conflit dont le Sri Lanka a été le théâtre pendant plusieurs décennies, Amnesty International engage le gouvernement à abroger la Loi relative à la prévention du terrorisme, aux dispositions draconiennes, et à veiller à ce que tout texte qui la remplacera soit conforme aux normes internationales. L’abrogation de ce texte figure parmi les engagements que le gouvernement n’a pas tenus depuis son arrivée au pouvoir il y a de cela deux ans ; il avait alors promis d’établir la vérité, de rendre la justice et d’accorder des réparations aux victimes du conflit, ainsi que d’adopter des réformes visant à empêcher de nouvelles violations des droits humains.

Date:
18 mai 2017
  • Nouvelles
  • Iran
  • Militants et défenseurs des droits humains

L'Iran refuse le transfert à l'hôpital d'une défenseure des droits humains incarcérée, en grève de la faim depuis 40 jours

L’état de santé de la défenseure des droits humains Atena Daemi s'est gravement détérioré ces derniers jours et les autorités iraniennes doivent immédiatement la transférer dans un hôpital extérieur à la prison afin qu’elle puisse recevoir les soins médicaux spécialisés dont elle a besoin, a déclaré Amnesty International. En grève de la faim depuis 40 jours, Atena Daemi crache du sang, a perdu beaucoup de poids, souffre de nausées, de vomissements, de variations de la tension artérielle et de douleurs rénales.

Date:
17 mai 2017
  • Nouvelles
  • Indonésie
  • Discrimination

Indonésie. Annulez la condamnation à la fustigation de deux hommes gays en Aceh

En réaction à la condamnation de deux hommes gays à 85 coups de bâton chacun pour avoir eu des relations sexuelles consenties entre personnes du même sexe, Josef Benedict, directeur adjoint pour l’Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré :  « Les autorités de l’Aceh doivent immédiatement annuler la déclaration de culpabilité et les condamnations à la fustigation de ces hommes et cesser d’avoir recours à ce châtiment qui constitue une peine cruelle, inhumaine et dégradante et qui peut s’apparenter à de la torture.

Date:
17 mai 2017
  • Nouvelles
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Réfugiés

Papouasie-Nouvelle-Guinée. The Guardian dévoile une politique de cruauté sur l'île de Manus

En réaction aux révélations publiées dans The Guardian, selon lesquelles des responsables et des agents de sécurité du centre de rétention de l'île de Manus, en Australie, s’efforcent de rendre les conditions aussi inhospitalières que possible, Champa Patel, directrice pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré : « Les documents publiés par The Guardian le 17 mai révèlent que les intervenants qui fournissent des services au gouvernement australien ont mis en place une politique de cruauté délibérée, rendant la vie des réfugiés intolérable en vue de les contraindre à un transfert.

Date:
17 mai 2017
  • Nouvelles
  • États-Unis

États-Unis. Chelsea Manning enfin libérée après avoir été cruellement incarcérée

Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête sur les « crimes de guerre » divulgués et une meilleure protection des lanceurs d’alertes. « Pour moi, la transparence du gouvernement est indispensable pour assurer et protéger la liberté et la dignité de tous. » – Chelsea Manning La libération de Chelsea Manning prévue le 17 mai, et qui n’a que trop tardé, met enfin un terme à la peine qui lui avait été infligée pour avoir divulgué des informations classées secrètes, notamment sur des possibles crimes de guerre commis par l’armée américaine, a déclaré Amnesty International.

Date:
17 mai 2017