récents

22 087 résultats

Mes filtres

  • Nouvelles
  • Gambie
  • Prisonniers d'opinion

Gambie. La défense des droits humains et de la justice pour tous doit être une priorité

En réaction à l'annonce par le président Yahya Jammeh qu'il reconnaissait sa défaite à l'élection présidentielle, Sabrina Mahtani, chercheuse d'Amnesty International sur l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique Centrale, qui se trouve actuellement en Gambie, a déclaré : « Pendant des années, la population gambienne a été victime de nombreuses exactions, notamment de terribles violations des droits humains et d'oppression.

Date:
2 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Gambie
  • Prisonniers d'opinion

Gambia: Championing human rights and justice for all must be a priority Gambia: Championing human rights and justice for all must be a priority

In response to announcement that President Yayah Jammeh has accepted his defeat following the presidential election, Sabrina Mahtani, Amnesty International’s Researcher for West and Central Africa currently in Gambia said: “For many years the people of Gambia have suffered numerous abuses, including horrific human rights violations and oppression. ” "The last two weeks have shown how much Gambians of all parties value free speech.

Date:
2 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Bénin
  • Liberté de la presse

Bénin. La fermeture de sept médias viole le droit à la liberté d’expression

Les autorités béninoises doivent revenir sur leurs décisions de mettre fin aux activités de sept médias privés et promouvoir la liberté de la presse, a déclaré Amnesty International aujourd’hui. Dans une série de décisions rendues publiques le 28 novembre dernier, la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC) a suspendu la radio Soleil FM, et les chaînes de télévision E-Télé, Sikka TV, la Chrétienne TV, Eden TV, Unafrica TV et La Béninoise.

Date:
2 décembre 2016
  • Campagnes
  • Iran
  • Prisonniers d'opinion

Iran: UN RÉALISATEUR IRANIEN EST EMPRISONNÉ ET RISQUE LA FLAGELLATION

Le réalisateur iranien Keywan Karimi a été incarcéré le 23 novembre après avoir été convoqué pour commencer à purger sa peine d’emprisonnement. Les autorités lui ont indiqué qu’elles prévoyaient également d’appliquer sa peine de flagellation de 223 coups de fouet. Cet homme est un prisonnier d’opinion.

Date:
1 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
MDE 13/5258/2016
  • Nouvelles
  • Syrie
  • ONU

ONU. L'inaction sur le dossier syrien n'est pas une option

Avant la publication jeudi 1er décembre d'une déclaration signée par plus de 200 organisations de la société civile du monde entier, qui exhortent l'Assemblée générale de l'ONU à agir de toute urgence concernant le conflit en Syrie, Sherine Tadros, responsable du Bureau d'Amnesty International auprès de l'ONU, a déclaré : « Il devient chaque jour plus évident que le Conseil de sécurité des Nations unies manque à son devoir envers le peuple syrien.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Éthiopie
  • Censure et liberté d'expression

Éthiopie. L'arrestation du leader de l'opposition est une grave attaque contre la liberté d'expression

En apprenant l’arrestation du leader de l’opposition Merera Gudina, Michelle Kagari, directrice adjointe pour l'Afrique de l'Est, la Corne de l'Afrique et les Grands Lacs à Amnesty International, a déclaré : « L’arrestation de Merera Gudina est une attaque scandaleuse contre le droit à la liberté d’expression et doit sonner l’alarme pour tous ceux qui souhaitent que cessent les événements meurtriers qui secouent l’Éthiopie depuis un an.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Arabie saoudite
  • Militants et défenseurs des droits humains

Arabie saoudite. Un défenseur des droits humains voit sa peine alourdie à 11 ans de prison à l’issue d’un procès inique

Le défenseur saoudien des droits humains Issa al Hamid, condamné à neuf ans de prison pour son travail en faveur des droits fondamentaux, a vu sa peine alourdie le 1er décembre à 11 ans de prison, assortie d’une interdiction de voyager de même durée et d’une amende de 100 000 Riyals saoudiens (environ 25 000 euros) à la suite de son jugement en appel. En réaction à cette décision rendue le 1er décembre par le tribunal antiterroriste de Riyadh, Samah Hadid, directrice adjointe chargée des campagnes au bureau régional d’Amnesty International à Beyrouth, a déclaré : « Le jugement rendu par le tribunal antiterroriste saoudien témoigne une nouvelle fois de la répression constante et acharnée qu’exercent les autorités à l’égard des défenseurs des droits humains.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Gambie
  • Internet et réseaux sociaux

Gambie. La coupure des moyens de communication met un terme à l’impression de liberté pendant les élections

En réaction aux blocages d'internet et d'autres réseaux de communication en Gambie, en pleine journée d'élection présidentielle, Samira Daoud, directrice adjointe pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale à Amnesty International, a déclaré : « C'est là une attaque brutale et injustifiée contre le droit à la liberté d'expression en Gambie, avec la coupure des services d'Internet mobile et des SMS le jour du scrutin.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Conflit armé

Colombie. L’accord de paix doit faire triompher la justice

La ratification de l’accord de paix marque le début d’un nouveau chapitre porteur d’espoir dans l’histoire de la Colombie, mais c’est maintenant que le vrai travail commence, a déclaré Amnesty International jeudi 1er décembre. Mercredi 30 novembre dans la soirée, le Congrès a ratifié l’accord de paix conclu entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), après que l’accord initial a été rejeté à l’issue d’un référendum le 2 octobre.

Date:
1 décembre 2016
  • Campagnes
  • Afrique
  • Discrimination

Cinq faits à savoir sur l’albinisme au Malawi

Les meurtres de personnes albinos au Malawi ont fait la une de la presse internationale au début de l’année 2016. Voici cinq faits et chiffres pour vous aider à comprendre l’histoire derrière les gros titres. 1. L’albinisme est une particularité génétique liée à la pigmentation L’albinisme est une particularité génétique héréditaire qui empêche le corps de produire suffisamment de mélanine, le pigment qui protège la peau contre le soleil.

Date:
1 décembre 2016
  • Campagnes
  • Amériques
  • Censure et liberté d'expression

Venezuela: POURSUIVIS DEVANT UN TRIBUNAL MILITAIRE

Andrés Moreno Febres-Cordero, Marco Trejo, James Mathison et César Cuellar ont obtenu une libération conditionnelle fin novembre. Ils avaient été arrêtés parce qu’ils avaient réalisé une vidéo pour le parti d'opposition Primero Justicia. Ces hommes sont jugés uniquement pour avoir exercé de manière pacifique leur droit à la liberté d’expression.

Date:
1 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
AMR 53/5233/2016
  • Nouvelles
  • Entreprises et droits humains

Huile de palme. De grandes marques mondiales tirent profit du travail des enfants et du travail forcé

Les plus grandes marques agroalimentaires et ménagères du monde vendent des aliments, des cosmétiques et d’autres biens de consommation courante contenant de l’huile de palme dont la production est entachée de scandaleuses atteintes aux droits humains en Indonésie, où des enfants travaillent par exemple dès huit ans dans des conditions dangereuses, indique un nouveau rapport d’Amnesty International publié mercredi 30 novembre.

Date:
30 novembre 2016
  • Campagnes
  • Iran
  • Prisonniers d'opinion

Iran: UN COUPLE DE MILITANTS INCARCÉRÉ À LA PRISON D'EVIN

L'état de santé d'Arash Sadeghi, défenseur des droits humains incarcéré en Iran, s'est dégradé. Il a entamé une grève de la faim le 24 octobre pour protester contre l'incarcération de son épouse, Golrokh Ebrahimi Iraee, une militante des droits humains emprisonnée pour avoir écrit une fiction sur la lapidation.

Date:
30 novembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
MDE 13/5231/2016
  • Campagnes
  • Arabie saoudite
  • Peine de mort

Arabie saoudite: UN HOMME RISQUE D'ÊTRE EXÉCUTÉ À L'ISSUE D’UN PROCÈS MANIFESTEMENT INIQUE

Un chiite ayant épuisé toutes ses voies de recours risque d'être exécuté. Il a été condamné à mort à l’issue d’un procès manifestement inique. Selon lui, ses « aveux » lui ont été arrachés sous la torture, mais ses allégations n’ont pas donné lieu à une enquête en bonne et due forme.

Date:
30 novembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
MDE 23/5236/2016
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Détention

Hongrie. Des dispositions relatives au terrorisme ont été utilisées à mauvais escient pour condamner un homme à 10 ans de prison

En réaction à la condamnation d’Ahmed H. à 10 ans de prison pour terrorisme, en raison de son implication dans des affrontements avec des garde-frontières à un poste-frontière entre la Serbie et la Hongrie l’an dernier, Gauri van Gulik, directrice adjointe du programme Europe d’Amnesty International, qui a assisté à l’audience, a déclaré : « Cette décision s’appuie sur une mauvaise utilisation flagrante de la législation antiterroriste, et illustre une convergence inquiétante entre deux tendances dangereuses : le recours à mauvais escient à des charges liées au terrorisme et le traitement choquant réservé aux réfugiés et aux migrants.

Date:
30 novembre 2016