récents

24 011 résultats

Mes filtres

  • Recherches
  • République démocratique du Congo (RDC)
  • Groupes armés

République démocratique du Congo. Le gouvernement doit coopérer avec l’équipe d’experts chargés d’enquêter sur la crise au Kasaï

Le Conseil des droits de l'homme a adopté une résolution demandant au Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme d'envoyer une équipe d'experts internationaux pour recueillir et préserver les informations, et établir les faits et les circonstances concernant les violations présumées des droits humains et du droit international humanitaire commises dans la région du Kasaï, en République démocratique du Congo.

Date:
23 juin 2017
Index AI:
AFR 62/6586/2017
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Réfugiés

Crise des réfugiés en Europe. Les violations des droits humains et les décès de migrants ne sont pas pris en compte

Mardi 20 juin, alors que la Journée mondiale des réfugiés était célébrée dans le monde entier, on apprenait une nouvelle fois qu’au moins 120 personnes s’étaient noyées au large des côtes libyennes. Leur mort porte le nombre total de personnes ayant péri en tentant de traverser la Méditerranée centrale à plus de 1 800 depuis le début de l’année. C’est dans ce contexte sinistre que les dirigeants européens se réunissent mercredi et jeudi à Bruxelles pour discuter de l’immigration.

Date:
22 juin 2017
  • Campagnes
  • Chine
  • Détention

Chine: UNE MILITANTE A ÉTÉ ARRÊTÉE POUR AVOIR COMMÉMORÉ LE 4 JUIN 1989

La militante Li Xiaoling a été placée en détention parce qu’elle était soupçonnée d’avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public » en commémorant le 28e anniversaire de la répression de Tiananmen. Elle souffre d’un glaucome mais ne reçoit pas le traitement approprié. Huit autres personnes ont également été placées en détention pour le même chef d’inculpation.

Date:
22 juin 2017
Index AI:
ASA 17/6558/2017
  • Recherches
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Détention

Maroc: Le chef charismatique du mouvement de protestation dans le Rif affirme avoir été frappé par des policiers et pourrait être inculpé d'atteintes à la sûreté de l'État

Des policiers ont arrêté et passé à tabac le dirigeant de fait du mouvement de protestation sociale qui secoue actuellement la région du Rif, au Maroc, ont déclaré Human Rights Watch et Amnesty International jeudi 22 juin 2017, s'appuyant sur le récit que cet homme a fait à son avocat. Les autorités ont ouvert une enquête sur Nasser Zefzafi, le chef du mouvement de protestation, qu'elles accusent de graves infractions, dont une est passible de la peine de mort et plusieurs semblent avoir un caractère politique.

Date:
22 juin 2017
Index AI:
MDE 29/6563/2017
  • Campagnes
  • Viêt-Nam
  • Militants et défenseurs des droits humains

Viêt-Nam: Un avocat défenseur des droits humains et sa famille menacés de mort

L'avocat défenseur des droits humains Lê Quốc Quân a reçu des menaces de la part d'agents du ministère vietnamien de la Sécurité publique : s'il rencontre des dignitaires étrangers en visite dans le pays, il pourrait être tué, tout comme sa famille. Placés sous surveillance, Lê Quốc Quân et sa famille risquent d'être agressés, blessés ou tués.

Date:
22 juin 2017
Index AI:
ASA 41/6559/2017
  • Nouvelles
  • Afrique
  • Conflit armé

Soudan du Sud. Dans le Haut-Nil, les forces gouvernementales se livrent à des homicides, déplacements de masse et pillages contre les civils

Des dizaines de milliers de civils dans la région du Haut-Nil, au Soudan du Sud, ont été déplacés de force lorsque les forces du gouvernement ont incendié, bombardé et systématiquement pillé leurs villes et villages entre janvier et mai 2017, a déclaré Amnesty International le 21 juin, après avoir interviewé des dizaines de victimes et de témoins. Les civils appartenant à la minorité des Shilluks ont déclaré à Amnesty International que les troupes gouvernementales et les milices alliées ont volé tout ce qu'elles pouvaient trouver après les attaques – stocks de nourriture, meubles et même portes d'entrée des habitations.

Date:
21 juin 2017
  • Recherches
  • Afrique
  • Censure et liberté d'expression

BURUNDI: LA LIBERTÉ D’EXPRESSION CONTINUE D’ÊTRE RÉPRIMÉE

Amnesty International se réjouit de faire un deuxième point oral devant la Commission d’enquête. Au Burundi, l’exercice du droit à la liberté d’expression était déjà menacé avant la crise qui a débuté en 2015. Cependant, les événements récents montrent qu’il n’y a désormais plus aucune place pour la critique ou l’opposition à l’égard du gouvernement et de ses opinions.

Date:
21 juin 2017
Index AI:
AFR 16/6501/2017
  • Campagnes
  • Émirats arabes unis
  • Censure et liberté d'expression

Émirats arabes unis: LA PEINE DE PRISON ET L’AMENDE D’UN JOURNALISTE CONFIRMÉES

La Cour suprême fédérale d’Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, a confirmé la déclaration de culpabilité et la condamnation de Tayseer Salman al Najjar le 19 juin. Le poète et journaliste jordanien avait été arrêté le 13 décembre 2015 et purge une peine de trois ans d’emprisonnement en raison d’un message publié sur Facebook et « portant atteinte [à] la réputation et au prestige de l’État émirien ». Cet homme est un prisonnier d’opinion.

Date:
21 juin 2017
Index AI:
MDE 25/6553/2017
  • Nouvelles
  • Russie
  • Droits des personnes LGBT

Russie. La décision de la CEDH met en évidence la nature homophobe de la «loi sur la propagande homosexuelle»

En réaction à la décision de la CEDH qui a jugé que la loi russe sur la « propagande homosexuelle » était discriminatoire, Denis Krivosheev, directeur adjoint de la recherche pour l'Europe et l'Asie centrale à Amnesty International, a déclaré : « Cette législation a toujours été ni plus ni moins homophobe. » « La loi est ouvertement discriminatoire et viole le droit à la liberté d'expression. Son adoption a participé à créer un climat d’homophobie et de violence à l’encontre des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées en Russie.

Date:
20 juin 2017
  • Recherches
  • Émirats arabes unis
  • Prisonniers d'opinion

Émirats arabes unis: Il faut mettre un terme à la détention arbitraire du défenseur des droits humains de premier plan Ahmed Mansoor

(Genève, 20 juin 2017) – Le 20 juin 2017, la Fondation Martin Ennals et les dix organisations de défense des droits humains qui composent le jury du prix Martin Ennals pour les défenseurs des droits de l’Homme ont une nouvelle fois demandé au gouvernement des Émirats arabes unis de libérer immédiatement et sans condition Ahmed Mansoor, le dernier défenseur des droits humains aux EAU qui avait pu critiquer publiquement les autorités.

Date:
20 juin 2017
Index AI:
MDE 25/6552/2017
  • Recherches
  • Afrique
  • Censure et liberté d'expression

Burundi: Lettre ouverte sur la crise: le dossier doit être traité de toute urgence lors du prochain sommet des chefs d’État de la Communauté d’Afrique de l’Est

Conscient des efforts déjà engagés, je me permets de vous écrire pour vous engager à veiller à ce que la résolution de la crise au Burundi figure parmi les points prioritaires à l’ordre du jour du sommet des chefs d’État de la Communauté d’Afrique de l’Est, qui doit se tenir le 20 mai, ainsi qu’à faire à nouveau preuve de l’engagement et de la volonté politique indispensables pour mettre fin à cette crise.

Date:
20 juin 2017
Index AI:
AFR 16/6278/2017
  • Nouvelles
  • Réfugiés

Ouvrons la porte : des concerts organisés dans le monde entier pour témoigner de notre solidarité avec les réfugiés

Gregory Porter, Hot Chip, Jessie Ware, Kate Tempest, The Naked and Famous, The National, Oh Wonder, POLIÇA et Zero 7 figurent parmi le millier de musiciens qui joueront chez des particuliers dans plus de 200 villes à travers le monde lors d'une journée de concerts sans précédent visant à encourager les gens à se réunir pour accueillir les réfugiés, ont annoncé Amnesty International et Sofar Sounds mardi 20 juin, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés.

Date:
20 juin 2017
  • Recherches
  • Sri Lanka
  • Militants et défenseurs des droits humains

Le ministre sri-lankais de la Justice menace un avocat spécialiste des droits humains ayant attiré l'attention sur des allégations d'attaques à caractère religieux

Amnesty International est très préoccupée par les récentes déclarations du ministre sri-lankais de la Justice Wijedasa Rajapakse, niant les allégations d'attaques contre des chrétiens avant même qu'ait été menée une enquête indépendante, et menaçant de rayer du barreau l'avocat chevronné et éminent défenseur des droits humains Lakshan Dias s'il ne présente pas des excuses à la nation pour s'être exprimé publiquement au sujet de ces attaques qui auraient été menées contre des chrétiens.

Date:
20 juin 2017
Index AI:
ASA 37/6550/2017
  • Nouvelles
  • Algérie
  • Détention

Algérie. Vague d’arrestations et de poursuites contre des centaines d’Ahmadis

L’Algérie doit mettre un terme à sa campagne de répression contre les membres du mouvement religieux minoritaire qu’est l’Ahmadisme (ou Ahmadiyya), a déclaré Amnesty International le lundi 19 juin, à l’approche de l’audience en appel, le 21 juin, de six Ahmadis condamnés à des peines d’emprisonnement d’une durée allant jusqu’à quatre ans pour des charges liées à la pratique de leur religion. Au moins 280 femmes et hommes ahmadis ont fait l’objet d’enquêtes ou de poursuites l’année dernière, après une vague d’arrestations qui a suivi le rejet par les autorités d’une demande d’enregistrement d’une association ahmadie et de l’inauguration d’une mosquée en 2016.

Date:
19 juin 2017
  • Recherches
  • Asie et Pacifique
  • Réfugiés

Thaïlande: Amnesty International appelle la Thaïlande à octroyer des protections aux réfugiés et aux demandeurs d’asile dans sa législation en 2017

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2017, Amnesty International reconnaît le rôle important que le gouvernement royal thaïlandais joue depuis plusieurs décennies en accueillant de très nombreux réfugiés et en leur apportant une assistance. L’organisation salue également l’engagement qu’il a récemment pris d’améliorer la protection des droits des réfugiés et des demandeurs d’asile dans le pays.

Date:
19 juin 2017
Index AI:
ASA 39/6539/2017
  • Campagnes

Ne laissez pas les réfugiés se noyer : demandez aux dirigeants européens de donner la priorité aux vies

2016 a été l’année la plus meurtrière pour les réfugiés qui tentent de traverser la Méditerranée. Plus de 4 500 hommes, femmes et enfants sont morts noyés ou ont disparu en fuyant à bord d’embarcations bondées et non adaptées à une traversée en mer. De nombreux autres ont perdu la vie cette année. Malgré cela, les gouvernements européens ont réduit le nombre de vaisseaux de patrouille, laissant les ONG prendre en charge les missions de sauvetage en mer.

Date:
19 juin 2017