récents

22 439 résultats

Mes filtres

  • Nouvelles
  • Pakistan
  • Homicides et disparitions

Pakistan. Une vague de violences témoigne d'un mépris total pour la vie humaine

L'attentat de Lahore qui a coûté la vie à huit personnes s'inscrit dans une vague de violences qui témoigne d'un mépris total pour la vie humaine, a déclaré Amnesty International le 23 février 2017. Au cours des deux dernières semaines, une série d'attentats revendiqués par divers groupes armés a fait plus de 120 morts et de nombreux blessés, ce qui soulève de vives préoccupations quant à la protection de la vie humaine.

Date:
23 février 2017
  • Nouvelles
  • Torture et autres formes de mauvais traitements

Petit guide à l'usage des responsables de violations des droits humains : comment réagir à un rapport d'Amnesty International?

Anna Neistat, directrice des Recherches à Amnesty International Lorsqu'Amnesty International a publié un rapport sur les pendaisons de masse dont des milliers de détenus de la prison syrienne de Saidnaya ont été victimes, le gouvernement syrien s'est retrouvé dans une mauvaise posture. Le président Bachar el Assad lui-même a réagi, qualifiant notre rapport d'« infantile » et « partial ». Il a même dit en riant qu'il ne savait pas ce qui se passait à Saidnaya car lui-même se trouvait « au palais présidentiel ».

Date:
22 février 2017
  • Nouvelles
  • États-Unis
  • Réfugiés

Les «politiques de diabolisation» alimentent la peur et la division

Amnesty International publie son Rapport 2016/17. Des grandes puissances reviennent sur leurs engagements en matière de droits humains, faisant craindre un effet domino. Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International, souligne dans l’introduction de ce rapport annuel que l'expression « plus jamais ça » - qui avait instauré l’ordre mondial après la Seconde Guerre mondiale – perd du terrain. Les États sont de plus en plus démissionnaires face aux atrocités qui sont commises partout dans le monde.

Date:
22 février 2017
  • Campagnes
  • Israël et territoires palestiniens occupés
  • Détention illégale

Israël et territoires palestiniens occupés: UN PALESTINIEN SOUFFRANT EN DÉTENTION ADMINISTRATIVE

Le Palestinien Muhammed al Qiq observe une grève de la faim depuis le 6 février pour protester contre son maintien en détention administrative. Son avocat a demandé son transfert dans un hôpital afin qu’il y reçoive des soins, mais les autorités israéliennes n’ont pas encore répondu à sa requête. Il est actuellement détenu à l’isolement et est de plus en plus faible.

Date:
22 février 2017
Index AI:
MDE 15/5745/2017
  • Campagnes
  • Iran
  • Prisonniers d'opinion

Irán: SOINS MEDICAUX REQUIS POUR UNE IRANO-BRITANNIQUE TRAVAILLANT POUR UNE ORGANISATION CARITATIVE

Nazanin Zaghari-Ratcliffe, une Irano-Britannique travaillant pour une organisation caritative, souffre d'intenses douleurs aux bras, au cou et au dos et doit être hospitalisée de toute urgence. Une cour d'appel a maintenu sa condamnation à cinq ans d'emprisonnement pour « appartenance à un groupe illégal » en lien avec son travail pour la BBC et pour la Fondation Thompson Reuters.

Date:
22 février 2017
Index AI:
MDE 13/5748/2017
  • Campagnes
  • Israël et territoires palestiniens occupés
  • Militants et défenseurs des droits humains

Israël et territoires palestiniens occupés: UN DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS SIGNE UNE NÉGOCIATION DE PEINE

Le défenseur des droits humains et ancien prisonnier d'opinion Anas Barghouti a accepté une négociation de peine afin d'éviter la prison. Cependant, il demeure sous le coup de deux peines de prison avec sursis s'il enfreint les conditions de cet accord en participant à des manifestations au cours des trois prochaines années, ou en appartenant au Front populaire de libération de la Palestine au cours des cinq prochaines années.

Date:
22 février 2017
Index AI:
MDE 15/5754/2017
  • Recherches
  • Afrique
  • Censure et liberté d'expression

Burundi: Déclaration écrite d'Amnesty International à l'occasion de la 34ème session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU (27 février au 24 mars 2017)

Au cours des derniers mois, le gouvernement du Burundi a imposé de nouvelles restrictions à la société civile, en plus de la sévère campagne de répression menée depuis le début de la crise en avril 2015. Amnesty International partage les préoccupations soulevées par un groupe de procédures spéciales de l'ONU à ce sujet le 6 février.

Date:
22 février 2017
Index AI:
AFR 16/5678/2017
  • Campagnes
  • Bahreïn
  • Détention illégale

Bahreïn: UN MILITANT EST À NOUVEAU EN DÉTENTION

Nader Abdulemam, un militant bahreïnite, a été arrêté le 18 février et ramené à la prison de Jaww pour purger les quatre mois et demi restant de la peine d’emprisonnement qu’il avait reçue pour avoir participé à une manifestation illégale à Manama en 2013 et pour avoir appelé les gens à y participer. Cet homme est un prisonnier d’opinion.

Date:
22 février 2017
Index AI:
MDE 11/5760/2017
  • Recherches

Amnesty International Rapport 2016/17. La situation des droits humains dans le monde

La Rapport 2016/17 d’Amnesty International rend compte de la situation des droits humains en 2016 dans 159 pays et teritoires. Pour des millions de personnes, 2016 a été une année de souffrances et de terreur, marquee par de muliples atteintes aux droits humains perpetrées par des gouvernements et par des groups armés. Les conflits et la repression qui sévissaient dans plusieurs regions du monde ont cette année encore poussé un très grand nombre de personnes à fuir.

Date:
21 février 2017
Index AI:
POL 10/4800/2017
  • Campagnes
  • Émirats arabes unis
  • Détention illégale

Émirats arabes unis: PROCHAINE AUDIENCE D’APPEL D’UN ÉCONOMISTE LE 22 FÉVRIER

Le procès de Nasser bin Ghaith devant la Cour d’appel fédérale siégeant à Abou Dhabi (Émirats arabes unis) s’est ouvert le 18 janvier. La prochaine audience est prévue pour le 22 février. Cet homme est un prisonnier d’opinion et risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements.

Date:
21 février 2017
Index AI:
MDE 25/5738/2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Enfants

Carnage en Amérique centrale - Le mur frontalier de Donald Trump risque d'empêcher les réfugiés d'échapper à une vie de violence et de peur

La vision d'une dizaine d'enfants jouant derrière une haute barrière métallique, entourés de gardes armés, en dit long : dans l'un des barrios les plus dangereux du monde, même la récréation est sous haute surveillance. Ce parc, fraîchement sorti de terre, est situé dans le quartier de Rivera Hernández dans la ville de San Pedro Sula, au Honduras. C'est l'une des zones les plus meurtrières de la ville la plus dangereuse de l'un des pays les plus dangereux au monde.

Date:
20 février 2017