Salvador
© Alamy Stock Photo
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Le Salvador est resté l’un des pays les plus dangereux au monde pour les femmes, en raison du niveau élevé de violence liée au genre. L’avortement était toujours interdit en toutes circonstances et des femmes ont été condamnées pour homicide après avoir subi une fausse couche ou d’autres types d’urgences obstétricales. Afin d’endiguer la violence, le gouvernement a mis en place un train de mesures sécuritaires non conformes aux normes en matière de droits humains. Si des dispositions ont été prises pour mettre fin à l’impunité concernant les violations des droits humains commises par le passé, les pouvoirs exécutif et législatif ont toutefois admis ne pas avoir pleinement respecté une décision rendue en 2016 par la Cour suprême, qui avait jugé estimé que la loi d’amnistie de 1993 était contraire à la Constitution.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour les crimes de droit commun seulement

La peine de mort est maintenue uniquement en cas de crime grave, par exemple les crimes commis en temps de guerre.

Nouvelles

Questions des médias

Duncan Tucker

Attaché de presse Amériques, +52 (1) 55 48 48 82 66

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts