Rechercher

Un retour difficile: Le rôle du Guatemala, du Honduras et du Salvador dans une crise des réfugiés de plus en plus grave

Index Number: AMR 01/4865/2016

Les gangs (appelés maras) et la criminalité organisée ont fait des pays du Triangle nord (le Guatemala, le Honduras et le Salvador) l’une des régions les plus dangereuses au monde ces 10 dernières années. Cette «nouvelle réalité» a entraîné une évolution importante des facteurs d’émigration, ce qui a modifié les flux migratoires dans le couloir de migration Amérique centrale-Mexique-États-Unis : la forte hausse de la violence pousse des personnes toujours plus nombreuses à fuir vers le nord pour sauver leur vie.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF