Yémen. Le groupe armé houthi doit mettre fin à la répression exercée contre les défenseurs des droits humains et les ONG

Le groupe armé houthi doit permettre aux organisations non gouvernementales (ONG) œuvrant pour la défense des droits humains et dans d’autres domaines de mener librement leurs activités dans les zones au Yémen sur lesquelles il exerce effectivement son contrôle, a déclaré Amnesty International le 1er décembre 2015.

Choose a language to view report

Download PDF