CAMPAGNES

Niger : Préoccupation juridique/crainte de mauvais traitements/prisonniers d’opinion probables

Index Number: AFR 43/001/1997

Au moins 100 personnes arrêtées depuis le 11 janvier 1997 sont actuellement détenues au secret sans inculpation dans divers lieux de détention de la capitale, Niamey, et dans tout le pays. Leurs avocats et leurs familles n’ont pas eu le droit de communiquer avec elles et n’ont pas été informés du lieu où elles se trouvent. Amnesty International craint qu’elles ne soient torturées ou maltraitées.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF