Afrique

Voir d’autres pays dans

  • AFRIQUE
  • AFRIQUE DU SUD
  • ANGOLA
  • BOTSWANA
  • BURKINA FASO
  • BURUNDI
  • BéNIN
  • CAMEROUN
  • CONGO
  • CôTE D'IVOIRE
  • ESWATINI
  • GAMBIE
  • GHANA
  • GUINéE
  • GUINéE éQUATORIALE
  • KENYA
  • LESOTHO
  • MADAGASCAR
  • MALAWI
  • MALI
  • MOZAMBIQUE
  • NAMIBIE
  • NIGER
  • NIGERIA
  • OUGANDA
  • RWANDA
  • RéPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
  • RéPUBLIQUE DéMOCRATIQUE DU CONGO
  • SIERRA LEONE
  • SOMALIE
  • SOUDAN
  • SOUDAN DU SUD
  • SéNéGAL
  • TANZANIE
  • TCHAD
  • TOGO
  • ZAMBIE
  • ZIMBABWE
  • ÉRYTHRéE
  • ÉTHIOPIE

Vue d'ensemble

Les populations civiles en Afrique ont continué de subir les conséquences de conflits armés interminables. Les parties aux conflits qui déchiraient le Burkina Faso, le Cameroun, l’Éthiopie, le Mali, le Mozambique, le Niger, le Nigeria, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo (RDC), la Somalie et le Soudan du Sud ont perpétré des crimes de guerre et d’autres graves atteintes au droit international humanitaire et relatif aux droits humains. Dans certains cas, ces agissements pouvaient être considérés comme des crimes contre l’humanité. Obtenir justice s’est avéré être un objectif souvent hors d’atteinte pour les victimes. Les conflits ont entraîné le déplacement de millions de personnes. Or, la situation humanitaire et les conditions de sécurité dans les camps de personnes réfugiées ou déplacées demeuraient très précaires.

Alors que les conflits faisaient rage, la pandémie de COVID-19 s’est abattue sur l’Afrique et a eu des effets dévastateurs sur les droits humains. Les efforts déployés par les États pour l’endiguer se sont heurtés à des inégalités mondiales en matière de vaccins dues aux entreprises pharmaceutiques et aux pays riches. À la fin de l’année, moins de 8 % des 1,2 milliard d’habitant·e·s du continent présentaient un schéma vaccinal complet. La pandémie a entraîné des fermetures d’écoles et perturbé l’apprentissage, et les enfants vivant dans des pays en proie à un conflit rencontraient encore plus de difficultés que les autres s’agissant de l’accès à l’éducation. Dans plusieurs pays, malgré la pandémie, des expulsions forcées ont eu lieu, faisant des dizaines de milliers de sans-abri.

Les mesures prises pour lutter contre la propagation du COVID-19 ont servi de justification aux pouvoirs publics pour réprimer le droit à la dissidence et d’autres libertés. De nombreux gouvernements ont interdit des manifestations pacifiques, en prétextant des préoccupations pour la santé et la sécurité. Lorsque des personnes descendaient malgré tout dans la rue en bravant ces interdictions, les forces de sécurité utilisaient une force excessive pour les disperser. Par ailleurs, les autorités ont aussi continué de réduire au silence des défenseur·e·s des droits humains ou de les traiter en criminels. Des États ont pris des mesures pour réduire à néant l’espace civique et restreindre la liberté de la presse, et ont instrumentalisé des lois relatives à la sédition, au terrorisme et à la diffamation.

La discrimination liée au genre et d’autres formes d’inégalités demeuraient profondément ancrées dans les sociétés. Parmi les sujets qui suscitaient les plus vives inquiétudes, citons les flambées de violences fondées sur le genre, l’accès limité aux services et aux informations en matière de santé sexuelle et reproductive, les mariages précoces ou forcés, et le fait que des filles enceintes se retrouvaient exclues du système scolaire. Dans le même temps, des personnes LGBTI ont été harcelées, arrêtées et poursuivies en justice en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre réelles ou présumées.

Plusieurs pays ont été particulièrement touchés par la sécheresse, encore aggravée par le changement climatique, et d’inquiétantes dégradations de l’environnement ont été observées dans d’autres pays.

Lire la suite

Actualités

Nos bureaux

Johannesburg, Afrique du Sud

Adresse

3 Glenhove Street Rosebank 2196 - JOHANNESBURG

Téléphone

+27 (0) 11 283 6000

Voir Afrique australe

Nairobi, Kenya

Adresse

Bureaux : Riverside Studios Riverside Lane, Off Riverside Drive Nairobi, Kenya Adresse postale : PO Box 1527 00606 Sarit Centre Nairobi, Kenya

Téléphone

+254 20 4283000

Voir Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs

Dakar, Sénégal

Adresse

Adresse : Point E - Immeuble Malaado Plazza, 6ème Etage P.O. Box 47582 - Dakar, SENEGAL

Téléphone

+221 33 869 30 03

Voir Afrique de l’Ouest et Afrique centrale