Rechercher

Ghana: Les autorités doivent mettre fin aux discriminations visant les personnes LGBTI et les militant·e·s des droits des LGBTI

Index Number: AFR 28/3768/2021

Les autorités ghanéennes doivent immédiatement mettre fin aux discriminations visant les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) et protéger celles qui défendent leurs droits, a déclaré Amnesty International le 3 mars après avoir reçu des informations faisant état d’une descente de police dans les bureaux de l’association LGBT+ Rights Ghana, ouverts le 31 janvier à Accra (la capitale), qui a débouché sur la fermeture du lieu.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF