Viêt-Nam
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Les arrestations et poursuites judiciaires arbitraires visant des défenseur·e·s des droits humains se sont multipliées, et un nombre record de prisonnières et prisonniers d’opinion a été enregistré. Les personnes exprimant en ligne leurs opinions étaient tout particulièrement prises pour cible. Des personnes militant pour la démocratie, des journalistes, des auteur·e·s et des professionnel·le·s de l’édition indépendants ont été en butte à un harcèlement persistant, à des agressions physiques, à des poursuites arbitraires, et soumis à la torture et à d’autres formes de mauvais traitements pendant leur détention par la police. Les autorités ont prononcé des peines de mort et procédé à des exécutions. Les violences faites aux femmes étaient un problème persistant et généralisé. Les mesures prises par le Viêt-Nam pour lutter contre la pandémie de COVID-19 ont été saluées, la propagation du virus ayant effectivement été endiguée. Cependant, les sanctions décidées par les autorités en cas de « désinformation » au sujet de la pandémie ont souvent constitué des restrictions arbitraires du droit à la liberté d’expression.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

P.O. Box 1523 Nana Post Office Bangkok 10112 THAILAND

Téléphone

+66 2 663 7979

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts