Recherches

Pakistan. L’attentat de Lahore montre que le gouvernement doit mieux protéger les civils

Index Number: ASA 33/002/2009

L’attaque d’hommes armés contre l’équipe sri-lankaise de cricket dans le centre de Lahore mardi 3 mars illustre une fois de plus, de manière impitoyable, le fait que les autorités pakistanaises sont incapables de protéger le droit à la vie des civils, qu’ils soient étrangers ou pakistanais, a déclaré Amnesty International ce jeudi 5 mars.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF