• Campagnes

Chine: Un prisonnier d’opinion soumis à des mauvais traitements en prison

, N° d'index: ASA 17/9849/2019

Les autorités pénitentiaires ont servi de la nourriture avariée au militant taiwanais Lee Ming-che, et ne lui ont pas fourni suffisamment de vêtements, alors qu’il fait très froid dans sa cellule. Son épouse, qui avait révélé ses conditions de détention au grand public, s’est vu interdire de lui rendre visite jusqu’au 22 avril 2019. Lee Ming-che, condamné en 2017 à cinq ans d'emprisonnement pour « subversion de l'État », est un prisonnier d'opinion. En tant que tel, il doit être libéré immédiatement et sans condition.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?