Venezuela. Une détenue reçoit enfin des soins médicaux

Fin juillet 2023, Emirlendris Benítez a finalement été transférée dans un établissement médical, où un certain nombre de problèmes de santé lui ont été diagnostiqués et où elle a pu recevoir des soins. Ces problèmes découlent d’actes de torture et des conditions de détention inhumaines qu’elle subit depuis le début de sa détention. Emirlendris Benítez est détenue arbitrairement depuis le 5 août 2018 et purge actuellement une peine injuste de 30 ans de prison à l’INOF, la prison pour femmes de Los Teques, à Caracas (Venezuela). Nous continuons à demander sa libération immédiate et inconditionnelle.

Choose a language to view report

Download PDF