• Recherches

Un environnement toujours hostile pour les défenseurs des droits humains au Guatemala

, N° d'index: AMR 34/0128/2019

Amnesty International est préoccupée par la persistance des obstacles et restrictions injustifiés imposés au travail des défenseurs des droits humains par les autorités au Guatemala. Le 22 mars 2019, les autorités ont rendu publiques des poursuites pénales engagées par le chef du pouvoir judiciaire et la Cour suprême contre Claudia Samayoa, présidente du conseil d’administration de l’Unité de protection des défenseurs des droits humains au Guatemala (UDEFEGUA), et José Manuel Martínez Cabrera, membre du collectif Justicia Ya (Justice maintenant).

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?