• Campagnes

Guinée Équatoriale : Craintes de torture / prisonniers d'opinion présumés

, N° d'index: AFR 24/001/2002

Les personnes nommées ont été placées en détention à la prison publique de Bata, capitale de la région continentale de la Guinée équatoriale, à la suite d'une série d'arrestations auxquelles ont procédé les forces de sécurité depuis le 14 mars. Amnesty International est préoccupée par leur sécurité. D'après les informations recueillies, certaines d'entre elles ont peut-être été soumises en prison à la torture ou à d'autres formes de mauvais traitements, qui constituent une forme de sanction couramment infligée aux détenus politiques en Guinée équatoriale. Toutes ces personnes sont détenues sans inculpation et pourraient être des prisonniers d'opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?