Guinée équatoriale

Amnesty International ne prend pas position sur les questions de souveraineté ou les conflits territoriaux. Les frontières apparaissant sur cette carte sont basées sur les données géospatiales des Nations unies.
View other countries in

Overview

Les autorités se sont livrées à des arrestations et détentions arbitraires, à des actes de torture et d’autres mauvais traitements et à des disparitions forcées, notamment dans le contexte de l’élection présidentielle et de l’« opération de nettoyage » contre les bandes criminelles. L’impunité a persisté pour les violences sexuelles. Les filles enceintes n’avaient toujours pas le droit d’aller à l’école. Des personnes migrantes sans-papiers ont été expulsées en dehors de toute procédure régulière. Les personnes LGBTI étaient toujours en butte à des formes multiples de discrimination. La peine de mort a été abolie dans le Code pénal, mais elle était toujours prévue par le Code de justice militaire.

Read More

Death Penalty status

Abolitionniste pour les crimes ordinaires

Ne maintient la peine de mort que pour les crimes graves, tels que ceux commis en temps de guerre

View the Amnesty International Report 2022/23

News

Urgent Actions

Campaign tools you can use to urgently intervene and protect people's human rights.

Research

Reports, briefings, statements, submissions and other resources from Amnesty's researchers.

Media Enquiries

[email protected]

Secrétariat international et bureaux régionaux

View all contact info