Rechercher

La Guinee equatoriale a manque l’occasion d’accepter des recommandations cles en matiere de droits humains emises lors de son examen periodique universel

Index Number: AFR 24/1073/2019

Les autorités de la Guinée équatoriale ont manqué l’occasion de prendre davantage de mesures pour promouvoir et protéger les droits humains, a déclaré Amnesty International vendredi 20 septembre, après l’adoption des conclusions de l’examen périodique universel (EPU) du pays par les Nations unies à Genève.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF