Jamaïque. Le Premier ministre Andrew Holness doit prendre des mesures concrètes pour lutter contre les violations des droits humains

À la veille du premier anniversaire de la prise de fonctions du Premier ministre Andrew Holness, Amnesty International et Jamaicans for Justice (JFJ) ont publié une lettre ouverte appelant le gouvernement à prendre des mesures concrètes pour renforcer la protection et la promotion des droits humains dans le pays.

« Malgré le fait que le gouvernement jamaïcain se soit engagé à garantir que les droits humains de tous les Jamaïcains soient protégés, il reste en réalité encore beaucoup de travail à faire », a déclaré Erika Guevara Rosas, directrice régionale pour les Amériques à Amnesty International.

Les familles des nombreuses personnes qui ont semble-t-il été tuées illégalement par la police ont besoin de toute urgence d’obtenir justice, vérité et réparation.
Erika Guevara Rosas, directrice régionale pour les Amériques à Amnesty International

« Les familles des nombreuses personnes qui ont semble-t-il été tuées illégalement par la police ont besoin de toute urgence d’obtenir justice, vérité et réparation. La population a besoin d’une police qui soit professionnelle, bien entraînée, qui dispose de moyens adéquats et qui respecte les droits humains. »

« L’organisation JFJ et Amnesty International sont prêtes à travailler avec le gouvernement jamaïcain afin d’élaborer un plan d’action concret qui visera à atteindre notre objectif commun, à savoir une Jamaïque sûre et équitable pour toutes et tous. »

Complément d’information

En novembre 2016, Amnesty International a publié un rapport intitulé Waiting in Vain: Unlawful police killings and relatives’ long struggle for justice, qui fait état des différentes tactiques illégales utilisées par la police en Jamaïque pour veiller à ce que les proches des victimes d’homicides illégaux présumés commis par la police ne cherchent pas à obtenir justice, vérité et réparation.

À la suite de la publication de ce rapport, JFJ et Amnesty International ont lancé la campagne Time4Justice. Celle-ci a pour but de promouvoir des réformes de la police et de la justice pour améliorer la sécurité dans le pays, et d’accompagner les proches des personnes qui auraient été tuées illégalement par la police dans leur combat pour que les responsables présumés soient traduits en justice.

Pour en savoir plus :