Malte. Impunité ; violations des droits humains des personnes réfugiées et migrantes ; avortement toujours interdit. Communication d’Amnesty International pour la 45e session du Groupe de travail sur l’EPU, janvier-février 2024

La présente communication a été préparée en vue de l’examen périodique universel (EPU) de Malte, qui se tiendra en janvier-février 2024. Amnesty International y évalue la mise en œuvre des recommandations faites à Malte lors de son précédent EPU, notamment en ce qui concerne la recherche et le sauvetage en mer des personnes réfugiées et migrantes ainsi que l’homicide illégal de la journaliste Daphne Caruana Galizia.

Choose a language to view report

Download PDF