• Campagnes

Thaïlande: Action complémentaire: Des manifestants et manifestantes pacifiques risquent plus de 100 ans de prison

, N° d'index: ASA 39/3891/2021

Des militant·e·s prodémocratie de premier plan ont été placés en détention et leurs demandes de libération sous caution refusées, dans le but manifeste de les empêcher de participer aux actions de protestation qui se poursuivent. Plusieurs d’entre eux encourent désormais jusqu'à 165 ans de prison, en vertu des dispositions législatives relatives à l’outrage à la monarchie (crime de lèse-majesté) et à la sédition.