CAMPAGNES

Cambodge: Vives préoccupations pour la santé d’un responsable politique en détention

Index Number: ASA 23/7825/2018

Kem Sokha, président du principal parti d’opposition dissous, s’est vu refuser la liberté sous caution en appel le 1er février, alors que son état de santé se dégrade fortement. Maintenu à l’isolement en détention provisoire depuis son arrestation le 3 septembre 2017, il encourt jusqu’à 30 ans de prison s’il est déclaré coupable d’accusations de trahison à caractère politique.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF