Bangladesh: Il faut protéger la minorité hindoue et enquêter sur les récentes attaques

Amnesty International condamne fermement les attaques perpétrées contre des lieux de culte, des habitations et des commerces hindous, dans le district de Brahmanbaria, au Bangladesh, par des foules en colère le 30 octobre 2016. Elle appelle les autorités du Bangladesh à prendre des mesures vigoureuses pour prévenir de telles attaques et protéger la minorité hindoue. En outre, les responsables de ces violences doivent être traduits en justice.

Choose a language to view report

Download PDF