• Recherches

Thaïlande. Il est temps que la justice soit rendue

, N° d'index: ASA 39/2662/2015

Amnesty International appelle les autorités à rouvrir l’enquête sur le meurtre du militant écologiste Charoen Wat-aksorn à la suite de la confirmation par la Cour suprême de l’acquittement d’un ancien fonctionnaire local qui avait été initialement reconnu coupable de la mort du militant. Le cultivateur d’ananas Charoen Wat-aksorn, âgé de 37 ans, avait mobilisé la population locale pour mettre fin à la construction de deux centrales électriques dans la province de Prachuap Khiri Khan. Il a été abattu le 21 juin 2004 alors qu’il descendait d’un bus à Bo Nok, dans le district de Muaeng (province de Prachuap Khiri Khan). Il revenait de Bangkok où il avait témoigné devant un comité parlementaire. Il avait auparavant porté plainte contre une collusion pour le transfert illégal de terrains publics à Bo Nok.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?