• Recherches

« Nos Cœurs Se Sont Assombris »: Les Répercussions du Conflit Sur La Santé Mentale au Soudan du Sud

, N° d'index: AFR 65/3203/2016

Les parties au conflit armé interne qui fait rage au Soudan du Sud depuis décembre 2013 se sont rendues coupables de violations du droit international humanitaire et relatif aux droits humains, qui ont eu des effets dévastateurs sur les populations civiles. Les forces gouvernementales et le Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan-Opposition (MPLS/APLS-Opposition), ainsi que leurs alliés respectifs, ont délibérément attaqué et tué des civils, enlevé et violé des femmes, commis des actes de torture, détruit et pillé des biens civils et attaqué des personnels et des équipements humanitaires. Ces actes ont fait un nombre incalculable de morts et de blessés, provoqué le déplacement de plus de deux millions de personnes, et entraîné des pertes de moyens de subsistance ainsi qu'un niveau élevé d'insécurité alimentaire. Ils ont aussi eu des répercussions moins visibles, mais tout aussi graves, sur la santé mentale de la population – c'est-à-dire l'état de bien-être émotionnel et psychologique qui permet aux individus de s'épanouir, de faire face aux situations de stress normales de la vie quotidienne, de travailler de manière productive et d’être des membres actifs au sein de la collectivité.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?