• Campagnes

Soudan : Craintes pour la sécurité / craintes de torture ou de mauvais traitements / « disparition » / détention sans inculpation / craintes pour la santé

, N° d'index: AFR 54/026/2002

Toutes les personnes arrêtées dans le courant des mois de juillet et août dans la province du Darfour, ont été remises en liberté, à l’exception de Dawood Haroon. Celui-ci serait détenu au secret par les forces de sécurité, sans inculpation, à Zalingei, une ville du Darfour occidental. Cet homme a déjà été torturé auparavant et Amnesty International est particulièrement préoccupée par son état de santé qui résulte de ces tortures. L’organisation craint qu’il ne soit à nouveau victime d’actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?