Soudan

Voir d’autres pays dans

  • AFRIQUE
  • AFRIQUE DU SUD
  • ANGOLA
  • BOTSWANA
  • BURKINA FASO
  • BURUNDI
  • BéNIN
  • CAMEROUN
  • CONGO
  • CôTE D'IVOIRE
  • ESWATINI
  • GAMBIE
  • GHANA
  • GUINéE
  • GUINéE éQUATORIALE
  • KENYA
  • LESOTHO
  • MADAGASCAR
  • MALAWI
  • MALI
  • MOZAMBIQUE
  • NAMIBIE
  • NIGER
  • NIGERIA
  • OUGANDA
  • RWANDA
  • RéPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
  • RéPUBLIQUE DéMOCRATIQUE DU CONGO
  • SIERRA LEONE
  • SOMALIE
  • SOUDAN
  • SOUDAN DU SUD
  • SéNéGAL
  • TANZANIE
  • TCHAD
  • TOGO
  • ZAMBIE
  • ZIMBABWE
  • ÉRYTHRéE
  • ÉTHIOPIE

Vue d'ensemble

Les modestes progrès réalisés par le gouvernement de transition en vue de l’amélioration de la situation des droits humains ont été réduits à néant après le coup d’État militaire d’octobre. Les forces de sécurité ont utilisé une force excessive – et parfois meurtrière – ainsi que d’autres mesures répressives, dont des violences fondées sur le genre, selon certaines informations, pour faire échec aux mouvements de protestation et à l’opposition au coup d’État. Au moins 53 personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées lors des manifestations organisées à la suite du coup d’État. Les autorités militaires avaient recours à la détention arbitraire de longue durée. Elles ont arrêté et maintenu au secret des dizaines de responsables et militant·e·s politiques de la société civile. Internet et les services de télécommunications ont été régulièrement interrompus, et des journalistes ont été attaqués. Les promesses faites par le passé d’enquêter sur les crimes commis par les forces de sécurité et d’en poursuivre les auteurs présumés n’ont pas été tenues. Dans la région occidentale du Darfour, la population civile n’était toujours pas suffisamment protégée par les forces de sécurité contre les attaques illégales des milices, qui ont fait des centaines de victimes. Le gouvernement a augmenté les dépenses de santé, mais les hôpitaux manquaient de ressources essentielles. Des femmes ont manifesté contre les lois discriminatoires et la hausse des violences liées au genre. Une nouvelle vague de réfugié·e·s fuyant le conflit dans la région éthiopienne du Tigré est arrivée au Soudan.

Lire la suite

État de la peine de mort

Rétentionniste

Maintient la peine de mort dans la loi

Voir le rapport d’Amnesty International 2021/22

Actualités

Commentaire

Analyse, opinion, histoires personnelles et plus encore.

Demandes de renseignements des médias


[email protected]

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir toutes les coordonnées

Recherche

Rapports, séances d’information, actions urgentes et présentations de l’ONU.