Liban

  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

La situation des droits humains subissait toujours le contrecoup du conflit armé en Syrie. Le Liban accueillait plus d’un million de réfugiés en provenance de Syrie, mais les autorités ont fortement limité leur droit à l’asile et maintenu les restrictions qui fermaient de fait les frontières du Liban aux personnes fuyant la Syrie. La plupart des réfugiés étaient confrontés à des difficultés économiques graves. Les femmes subissaient des discriminations dans la législation et dans la pratique, et elles n’étaient pas suffisamment protégées contre les violences sexuelles et autres. Les travailleurs migrants étaient en butte à l’exploitation et aux mauvais traitements. Les autorités n’ont pris aucune mesure pour enquêter sur le sort des milliers de personnes enlevées ou portées disparues pendant la guerre civile de 1975-1990. Les réfugiés palestiniens installés de longue date au Liban continuaient d’être victimes de discrimination. Le Parlement a adopté une nouvelle loi créant un Institut national des droits humains. Cette année encore, des tribunaux ont prononcé des condamnations à mort ; aucune exécution n’a eu lieu.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Sara Hashash

Attachée de presse Moyen-Orient et Afrique du Nord,+44 207 413 5511

Nos bureaux

114 Cairo Street, Massabki-Serhal Buliding Bloc A, 7th floor, Hamra Beirut - Lebanon

Téléphone

+961 1 748751

Courriel

mena@amnesty.org

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts