Liban. Le Liban renvoie de force un Arabe iranien. Mohammad Taher Batili

Mohammad Taher Batili, ressortissant iranien membre de la minorité arabe d’Iran, risque d’être renvoyé de force dans son pays d’origine par le Liban, auquel cas Amnesty International craint qu’il ne soit torturé, voire condamné à mort.

Choose a language to view report

Download PDF