Afghanistan
©JAVED TANVEER /AFP via Getty Images
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

La population civile a été victime de crimes de droit international, de violations des droits humains et de violences en raison du conflit persistant, qui a fait des milliers de morts et de blessés et a contraint des centaines de milliers de personnes à quitter leur foyer. La Cour pénale internationale (CPI) a décidé de ne pas ouvrir d’enquête sur les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre qui ont pu être commis, mais cette décision faisait l’objet d’un appel. Des défenseur·e·s des droits humains ont été la cible de menaces et de manœuvres d’intimidation ; certains ont été arrêtés, d’autres ont été tués. Des États européens et des pays voisins de l’Afghanistan ont continué de renvoyer de force des personnes réfugiées ou demandeuses d'asile afghanes dans leur pays. Les violences liées au genre à l’égard des femmes et des filles se sont poursuivies, du fait de la fragilité de l’état de droit et de l’existence de pratiques culturelles et traditionnelles néfastes. Les journalistes avaient de plus en plus de mal à travailler et étaient en butte à des représailles perpétrées par des groupes armés, des responsables publics et les forces de sécurité. Cinq journalistes au moins ont été tués par les talibans et d’autres groupes armés.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Media Team

Attaché de presse Asie et Pacifique, +44 (0)203 036 5138

Nos bureaux

Amnesty International South Asia 23/2 Horton Place, Colombo 7, Sri Lanka

Téléphone

+94 72 737 5467

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts