Niger

BOUREIMA HAMA/AFP/Getty Images
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Le conflit armé s’est poursuivi, en particulier dans la région de Diffa, au sud-est du pays, où la plupart des attaques étaient menées par le groupe armé Boko Haram. Plus de 300 000 personnes avaient besoin d’aide humanitaire en raison de ce conflit et du maintien de l’état d’urgence dans la région de Diffa. Plus de 1 400 personnes soupçonnées d’appartenir à Boko Haram étaient en prison. La plupart étaient placées en détention provisoire pendant de longues périodes, dans de mauvaises conditions, et risquaient d’être torturées. Les droits des réfugiés et des migrants qui traversaient le Niger étaient bafoués.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Abolitionniste en pratique

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire, mais les autorités n’ont procédé à aucune exécution depuis au moins 10 ans.

Nouvelles

Points de vue

Articles de fond, billets d'opinion, témoignages, et bien plus encore

Questions des médias

Sadibou Marong

Attaché de presse Afrique centrale et de l’Ouest, +221 33 869 30 03

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts