• Campagnes

Niger: Action complémentaire: Les militants de premier plan qui croupissent en prison doivent être libérés

, N° d'index: AFR 43/2931/2020

Les militants Maikoul Zodi, Halidou Mounkaila et Moudi Moussa croupissent en prison depuis plus de cinq mois pour avoir organisé une manifestation le 15 mars réclamant l’ouverture d’une enquête sur des allégations de détournement de fonds publics. Le 6 août, ces trois militants ont été libérés sous caution, celle-ci étant d’un montant de 5 millions de francs CFA chacun (environ 9 021 dollars américains), mais le parquet a réussi à faire appel de cette décision le jour même. Ils sont toujours maintenus en détention. Ce sont des prisonniers d’opinion et, à ce titre, ils doivent être libérés immédiatement.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?