Communiqués de presse

Vendredi 11 mars 2011

Amnesty International a demandé aux autorités cubaines de relâcher un militant ayant entamé une grève de la faim ; cet homme a été arrêté en raison de son travail en faveur des droits humains il y a trois mois et doit être jugé fin mars.

Jeudi 10 mars 2011

Des manifestants récemment libérés ont confié à Amnesty International qu'ils avaient été torturés en détention. À la suite de ces déclarations, l'organisation craint que des militants anti-gouvernementaux disparus depuis leur arrestation à Bagdad le 7 mars ne subissent le même sort.

Jeudi 10 mars 2011

Amnesty International a demandé aux autorités saoudiennes d'annuler l’interdiction portant sur les actions de protestation pacifiques dans le royaume, alors que les manifestations de masse prévues pour une « Journée de la colère » vendredi 11 mars risquent d’être réprimées dans la violence.

Jeudi 10 mars 2011

La Malaisie doit immédiatement mettre fin à la pratique de la bastonnade infligée aux réfugiés et aux migrants, a déclaré Amnesty International alors que le gouvernement a révélé que près de 30 000 étrangers avaient été soumis à ce châtiment en cinq ans.

Mercredi 9 mars 2011

Amnesty International appelle le gouvernement sri-lankais à libérer immédiatement les milliers de personnes actuellement maintenues en détention sans inculpation ni procès et à modifier ses lois antiterroristes répressives afin qu'elles soient conformes aux normes internationales.

Mercredi 9 mars 2011

Amnesty International condamne mercredi 9 mars les actions brutales de l'armée égyptienne visant à évacuer la place Tahrir au Caire, les soldats ayant roué de coups des manifestants et procédé à un très grand nombre d'interpellations.

Mercredi 9 mars 2011

Les autorités soudanaises doivent libérer plus de 50 manifestants arrêtés à Khartoum, la capitale du pays, lors d'une manifestation pacifique contre le gouvernement, a déclaré Amnesty International.

Mercredi 9 mars 2011

Amnesty International a exhorté les autorités kenyanes à s'assurer que les représentants de l'État soupçonnés d'être impliqués dans les violences postélectorales en 2008 se conforment aux citations à comparaître délivrées par la Cour pénale internationale (CPI).

Mercredi 9 mars 2011

Les autorités yéménites doivent mettre un terme aux raids nocturnes meurtriers et autres attaques visant les manifestants, a déclaré Amnesty International mercredi 9 mars, après qu’un manifestant a été tué et une centaine blessés dans la capitale Sanaa, tard dans la soirée du mardi 8 mars.

Mercredi 9 mars 2011

Le nouveau gouvernement du Népal doit respecter les droits des Tibétains à la liberté d'expression, de réunion et d'association, ont déclaré Amnesty International, Human Rights Watch et la Commission internationale de juristes mercredi 9 mars. Ces droits sont garantis pour toutes les personnes au Népal par les traités internationaux relatifs aux droits humains auxquels ce pays est partie, notamment le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP).