Europe et Asie Centrale

Voir d’autres pays dans

  • EUROPE ET ASIE CENTRALE
  • ALBANIE
  • ALLEMAGNE
  • ANDORRE
  • ARMéNIE
  • AUTRICHE
  • AZERBAïDJAN
  • BELGIQUE
  • BOSNIE-HERZéGOVINE
  • BULGARIE
  • BéLARUS
  • CHYPRE
  • CROATIE
  • DANEMARK
  • ESPAGNE
  • ESTONIE
  • FINLANDE
  • FRANCE
  • GRèCE
  • GéORGIE
  • HONGRIE
  • IRLANDE
  • ITALIE
  • KAZAKHSTAN
  • KIRGHIZISTAN
  • KOSOVO*
  • LETTONIE
  • LITUANIE
  • MACéDOINE DU NORD
  • MALTE
  • MOLDAVIE
  • MONTéNéGRO
  • NORVèGE
  • OUZBéKISTAN
  • PAYS-BAS
  • POLOGNE
  • PORTUGAL
  • ROUMANIE
  • ROYAUME-UNI
  • RUSSIE
  • RéPUBLIQUE TCHèQUE
  • SERBIE
  • SLOVAQUIE
  • SLOVéNIE
  • SUISSE
  • SUèDE
  • TADJIKISTAN
  • TURKMéNISTAN
  • TURQUIE
  • UKRAINE

Vue d'ensemble

L’année 2021 a été marquée par une montée de l’autoritarisme en Europe et en Asie centrale. Un certain nombre d’États ont fait preuve d’un mépris assumé des droits humains d’un niveau sans précédent menaçant d’enlever tout poids aux engagements pris en la matière et de transformer les organisations régionales en forums sans intérêt, voués à un « dialogue » vide de sens. Dans certains pays, cette tendance s’est traduite par des mesures abusives incessantes, l’érosion de l’indépendance judiciaire, la répression des libertés et la volonté de museler les voix dissidentes. Des défenseur·e·s des droits humains de toute la région se sont trouvés confrontés à des restrictions, des poursuites injustes et des actes d’intimidation.

Partout en Europe et en Asie centrale, les discours xénophobes sur l’immigration ont fait leur chemin dans l’opinion publique, tandis que les politiques en la matière se durcissaient. La fortification des frontières extérieures de l’UE s’est poursuivie à un rythme soutenu, de nombreux pays n’hésitant plus à se targuer du nombre de renvois forcés illégaux (pushbacks) réalisés à leurs propres portes. « Renvoi forcé » est un terme qui paraît bien anodin. Il recouvre pourtant bien souvent des pratiques d’une terrible violence. Plus d’une dizaine de pays membres de l’UE ont appelé les instances de l’organisation à revoir à la baisse les règles de protection des réfugié·e·s.

Le racisme contre les personnes noires, musulmanes, roms ou juives s’est accru. De nombreux pays ont ainsi connu des réactions hostiles aux manifestations de 2020 du mouvement Black Lives Matter, tandis que la peur de l’immigration renforçait les préjugés à l’égard des musulman·e·s et que les Roms étaient plus exclus que jamais en ces temps de pandémie de COVID-19. Les personnes de religion juive se sont heurtées à une multiplication des attaques physiques et verbales. Il était difficile de ne pas déceler des relents racistes dans les politiques vaccinales et climatiques des pays européens à l’égard du reste du monde, alors que l’Europe affichait des taux de vaccination relativement élevés, même si, ici et là, à l’est du continent et en Asie centrale, ils ne parvenaient pas à décoller.

Le racisme allait souvent de pair avec le sexisme et l’homophobie. Alors que certains pays ont enregistré des progrès dans le domaine des droits des femmes, plusieurs ont continué de régresser. La poussée autoritariste a également été marquée par un certain nombre d’initiatives législatives stigmatisant les personnes LGBTI et limitant leurs droits. Dans certains pays, le recul autoritaire, associé aux conséquences de la pandémie de COVID-19 et à la prise du pouvoir par les talibans en Afghanistan, pourrait avoir renvoyé les droits des femmes et des personnes LGBTI plusieurs dizaines d’années en arrière.

Cette régression sur le plan intérieur s’est accompagnée d’un regain d’agressivité dans les relations internationales. Les répliques du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ont cette année encore fait des victimes. À la fin de l’année, la Russie avait massé des troupes le long de sa frontière avec l’Ukraine. La guerre sur le continent européen apparaissait de plus en plus comme une possibilité.

Lire la suite

Actualités

Nos bureaux

Londres, Royaume-Uni

Adresse

1 Easton Street London WC1X 0DW UK

Téléphone

+44 20 74135500

Email :

[email protected]