Gambie

Amnesty International ne prend pas position sur les questions de souveraineté ou les conflits territoriaux. Les frontières apparaissant sur cette carte sont basées sur les données géospatiales des Nations unies.
Voir d’autres pays dans

Vue d'ensemble

Le gouvernement a accepté de mettre en œuvre la plupart des recommandations de la Commission vérité, réconciliation et réparation, y compris le lancement de poursuites contre l’ancien président Yahya Jammeh pour les violations des droits humains perpétrées sous son régime. La liberté d’expression des personnes qui critiquaient le gouvernement a été menacée. La police a fait un usage excessif de la force contre les manifestant·e·s. Les femmes sont restées sous-représentées dans la vie politique ainsi que dans les médias. Les prisons étaient toujours surpeuplées et des personnes ont été maintenues en détention provisoire de façon prolongée. Au moins cinq personnes ont été condamnées à mort.

Lire la suite

État de la peine de mort

Retentionist

Retains the death penalty in law

Voir le rapport d’Amnesty International 2022/23

Actualités

Actions urgentes

Des outils de campagne que vous pouvez utiliser pour intervenir en urgence et protéger les droits fondamentaux des personnes.

Recherches

Rapports, briefings, déclarations, communications et autres ressources produites par les chercheurs d’Amnesty.

Demandes de renseignements des médias

[email protected]

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir toutes les coordonnées