Grèce. Des milliers de réfugiés et demandeurs d’asile à la merci des dirigeants européens

Par Fotis Filippou

Pendant que les dirigeants de l’Union européenne (UE) négocient un projet d’accord avec la Turquie pour renvoyer des réfugiés et migrants vers ce pays, la crise humanitaire s’est encore accentuée en certains endroits, notamment au poste-frontière d’Idomeni, dans le nord de la Grèce, où quelque 13 000 personnes étaient bloquées lorsqu’une équipe d’Amnesty International s’y est rendue cette semaine.

Sous la pression de l’UE, la Macédoine a fermé sa frontière avec la Grèce, aggravant une situation déjà désespérée.

Voici quelques-unes des scènes de désespoir photographiées par Fotis Filippou, directeur adjoint du programme Europe d’Amnesty International, et Giorgos Kosmopoulos, directeur d’Amnesty International Grèce.