République dominicaine: EXHORTEZ LE CONGRÈS À DÉPÉNALISER L’AVORTEMENT

En mai 2017, le Sénat dominicain a voté le rejet des recommandations que le président Danilo Medina avait formulées en vue de la dépénalisation de l’avortement. Les recommandations du président sont maintenant débattues au sein de la Commission de la Justice de la Chambre des députés, qui doit se prononcer prochainement à leur sujet par un vote. Si la Chambre rejette elle aussi les recommandations du président, le Code pénal de la République dominicaine continuera à bafouer les droits des femmes et des filles.

Choose a language to view report

Download PDF