Cuba : Il faut libérer les prisonniers d’opinion Yorubas

Des centaines de Cubain·e·s demeurent incarcérés pour avoir participé aux manifestations qui ont secoué l’île le 11 juillet 2021. Il est courant que la justice cubaine, qui n’est pas indépendante du gouvernement, approuve les yeux fermés des accusations à caractère politique, en faisant fi des garanties en matière d’équité des procès. Parmi les personnes injustement condamnées figurent Loreto Hernández García et Donaida Pérez Paseiro, militants noirs et figures de la religion yoruba. Ce sont des prisonniers d’opinion détenus uniquement en raison de leurs convictions politiques, qui doivent être libérés immédiatement et sans condition.

Choose a language to view report

Download PDF