• Recherches

Maroc: Le procès d'appel du Hirak El-Rif est une occasion pour annuler des peines prononcées à l'issue d'un procès inéquitable

, N° d'index: MDE 29/9398/2018

Les 26 et 28 juin 2018, une cour de Casablanca a condamné 54 personnes à de lourdes peines de prison pour avoir participé aux manifestations du mouvement du Hirak El – Rif qui ont eu lieu dans la région du Rif, dans le nord du Maroc, en 2017. Le 21 août, 11 d’entre elles ont été graciées par le roi. Quatre autres ont bénéficié d’une libération provisoire en juin et juillet 2017. Les 39 personnes restantes purgent leur peine à la prison d’Aïn Sebaâ 1 (Okacha), à Casablanca. Le 17 décembre, la cour d’appel de Casablanca procèdera à l’audition des cas des 43 personnes déclarées coupables lors de la deuxième audience.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?