• Campagnes

Libye. Libération de ressortissants érythréens en Libye

, N° d'index: MDE 19/018/2010

Environ 200 Érythréens qui étaient détenus en Libye ne risquent plus d'être renvoyés de manière imminente en Érythrée, où ils auraient couru le risque d'être torturés ou soumis à d'autres formes de mauvais traitements. Le 7 juillet, les autorités libyennes ont annoncé que 400 Érythréens avaient été libérés des centres de détention dans lesquels ils étaient incarcérés et qu'ils bénéficiaient d'un permis de séjour de trois mois. L'annonce des autorités semble avoir été le résultat des pressions exercées à l'échelle internationale, en particuliers par Amnesty International.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?