• Recherches

Myanmar. Il faut mettre fin à la répression contre les minorités ethniques - Déclaration écrite d'Amnesty International à la treizième session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies (du 1er au 26 mars 2010)

, N° d'index: ASA 16/003/2010

Intitulé Myanmar. The Repression of ethnic minority activists in Myanmar, le rapport d'Amnesty International rendu public en février 2010 révèle de réelles raisons de craindre que les élections de 2010 ne se traduisent par une intensification de la répression déjà sévère des opposants politiques, notamment ceux appartenant à l'une des nombreuses minorités ethniques du pays. Le rapport couvre une période de deux ans, d'août 2007, six mois avant que le gouvernement n'annonce la tenue d'élections nationales, à juillet 2009. Il s'appuie sur des témoignages et informations directs ou indirects de quelque 700 membres de minorités ethniques confrontés à des atteintes aux droits humains du fait de leur opposition avérée – ou parfois simplement supposée – au gouvernement du Myanmar ou à sa politique.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?