• Campagnes

Burundi: Craintes de mauvais traitements / prisonnier d'opinion : Jean Nzigirabarya

, N° d'index: AFR 16/017/2000

Un dirigeant local ayant accusé des soldats d'avoir tué des civils a été arrêté sur ordre du commandant de la gendarmerie locale, mesure qui visait apparemment à le réduire au silence. Amnesty International considère Jean Nzigirabarya comme un prisonnier d'opinion, et craint qu'il ne soit victime de torture ou d'autres actes d'intimidation ou de représailles.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?