Qatar
©2022 Supreme Committee via Getty
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

 

 

 

Les autorités ont annoncé de nouvelles réformes en vue de mieux protéger les droits des travailleuses et travailleurs migrants. Dans les faits, toutefois, les réformes adoptées précédemment étaient peu appliquées et les personnes migrantes n’étaient dans l’ensemble pas protégées contre les pratiques abusives et l’exploitation au travail. Celles qui cherchaient à obtenir justice dans des conflits du travail concernant le non-versement de salaires devaient attendre des mois pour que leur dossier soit traité ; des centaines d’entre elles ont été finalement contraintes cette année de rentrer dans leur pays sans avoir été payées. La liberté d’expression faisait l’objet de restrictions injustifiées. Les femmes étaient soumises à des discriminations dans la loi et dans la pratique. Plusieurs centaines de membres du clan al Ghufran de la tribu al Murra, l’une des plus importantes du Qatar, demeuraient apatrides. La législation établissait toujours une discrimination à l’égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres ou intersexes (LGBTI). Des tribunaux ont prononcé de nouvelles condamnations à mort ; aucune exécution n’a été signalée.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

SARA HASHASH AND MOHAMMED ABUNAJELA

Attachée de presse Moyen-Orient et Afrique du Nord, +44 (0) 7774351823

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts