Venezuela
© Christian Veron/REUTERS
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Le Venezuela était toujours en état d’urgence, cette mesure ayant été prolongée à plusieurs reprises depuis janvier 2016. Une Assemblée nationale constituante a été élue sans la participation de l’opposition. La procureure générale a été démise de ses fonctions de façon irrégulière. Les forces de sécurité ont continué d’avoir recours à une force excessive et injustifiée pour disperser des manifestations. Des centaines de personnes ont été arrêtées de façon arbitraire. De nombreuses informations ont fait état d’actes de torture et d’autres mauvais traitements, y compris de violences sexuelles, infligés à des manifestants. Cette année encore, le système judiciaire a été utilisé pour réduire au silence des dissidents, et des civils ont été poursuivis devant la justice militaire. Des défenseurs des droits humains ont fait l’objet de manœuvres de harcèlement et d’intimidation, et ont subi des descentes des forces de sécurité. Les conditions de détention étaient extrêmement rudes. Les crises alimentaire et sanitaire se sont encore aggravées, touchant en particulier les enfants, les personnes atteintes de maladies chroniques et les femmes enceintes. Le nombre de Vénézuéliens ayant demandé l’asile à l’étranger a augmenté.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Duncan Tucker

Attaché de presse Amériques, +52 (1) 55 48 48 82 66

Nos bureaux

Bureau de la section

Amnistía Internacional Torre Phelps piso 17, oficina 17 A Av. La Salle, Plaza Venezuela Los Caobos, CARACAS 1050

Téléphone

00582127931318

Fax

00582127936941

Courriel

info@aiven.org

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts