Pérou
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

La pandémie de COVID-19 a mis en lumière les défaillances en matière de réalisation du droit à la santé dans le pays. Sous les effets conjugués de l’inégalité d’accès à un système de santé fragmenté et sous-financé et de l’absence de protection des membres du personnel soignant, le Pérou figurait parmi les 10 pays au monde enregistrant les plus forts taux de mortalité par habitant. Des personnes et des communautés exposées à des métaux et d’autres substances toxiques ont continué de réclamer des politiques publiques garantissant l’accès à des soins médicaux. L’État n’a pas adopté de moyens d’action efficaces contre les nombreuses violences faites aux femmes et aux filles. Les défenseur·e·s des droits humains continuaient d’encourir de graves risques, faute de bénéficier d’une protection effective de la part des pouvoirs publics et faute d’enquêtes pénales fructueuses sur les attaques et les menaces dont ils faisaient l’objet. Le pays a traversé une crise politique, sociale et des droits humains à la suite de la destitution du président Martín Vizcarra en novembre.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour les crimes de droit commun seulement

La peine de mort est maintenue uniquement en cas de crime grave, par exemple les crimes commis en temps de guerre.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Bureau de la section

Calle Manuel A. Fuentes No. 894, Urb. San Damián, San Isidro, LIMA 27

Téléphone

(+ 51 1) 712 3800

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts