Mexique
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Le gouvernement a réagi à la pandémie de COVID-19 en pratiquant des coupes dans les dépenses publiques dans divers secteurs. Le personnel soignant s’est plaint de ne disposer ni d’équipements de protection individuelle ni des conditions lui permettant d’exercer en toute sécurité. Le nombre de cas de violences à l’égard des femmes signalés a augmenté. Les forces de sécurité se sont cette année encore livrées à des arrestations arbitraires et n’ont pas hésité à recourir à la force de manière abusive, allant parfois jusqu’à se rendre coupables d’homicides illégaux. Le Bureau du procureur général de la République a annoncé que l’enquête sur la disparition forcée, en 2014, de 43 étudiants de l’école normale d’Ayotzinapa progressait. Le Sénat a reconnu la compétence du Comité des disparitions forcées [ONU] pour recevoir des plaintes de particuliers. Le chef de l’État a pris pour cible les défenseur·e·s des droits humains et la presse à plusieurs reprises. Il a également minimisé le problème de la violence contre les femmes.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Bureau de la section

Av. Dr. José María Vértiz No. 1196, col. Letrán Valle, C.P., 03650, Alcaldía Benito Juárez, MEXICO DF

Téléphone

0052 55 88 80 57 34

Fax

00525555366776

Courriel

info@amnistia.org.mx

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts