• Campagnes

Venezuela. Il faut abandonner les accusations portées contre Nicmer Evans

, N° d'index: AMR 53/2850/2020

Le 13 juillet 2020, des agents non identifiés ont arrêté de manière arbitraire le Vénézuélien Nicmer Evans, politologue et spécialiste des communications, à Caracas, au Venezuela. Il s’agirait de membres de la Direction générale du contre-renseignement militaire (DGCIM) et du Corps d’enquêtes scientifiques, pénales et criminelles (CICPC). Détenu entre les mains de la DGCIM, il est inculpé d’« incitation à la haine » pour avoir publié sur les réseaux sociaux des messages qui contestaient semble-t-il la politique de Nicolas Maduro. Le procureur général a jusqu’au 31 août pour l’inculper officiellement ou classer l’affaire sans suite.