Contraints de vivre sous terre : les civils d'Alep fuient les bombardements aériens incessants

Photo: © Amnesty International (Photo: Khalil Hajjar)

En proie à la terreur et à des souffrances intolérables, de nombreux civils d'Alep sont contraints de vivre dans les sous-sols pour échapper aux incessants bombardements aériens des forces gouvernementales sur les zones tenues par l'opposition, dénonce Amnesty International dans un rapport publié le 5 mai.

Amnesty International a commandé les photos ci-dessous au début du mois d'avril 2015 dans le but de montrer l'étendue des dégâts dans les quartiers civils de la ville et les mesures que prennent les habitants pour échapper à la violence.

Lisez le rapport (en anglais) :

‘Death everywhere’ - war crimes and human rights abuses in Aleppo, Syria