Écoles amies des droits humains

  • Éducation

Écoles amies des droits humains

Amnesty International aide des écoles et des communautés scolaires de toutes les régions du monde à bâtir une culture mondiale des droits humains. Les Écoles amies des droits humains ont pour objectif de donner aux jeunes les moyens d’agir et d’encourager la participation active de tous les membres de la communauté scolaire afin que les valeurs et les principes relatifs aux droits humains fassent partie intégrante de tous les domaines clés de la vie scolaire.

Qu’est-ce qu’une École amie des droits humains ?

Une École amie des droits humains place les droits fondamentaux au cœur de l’apprentissage et de la vie scolaire de tous les jours. La manière dont sont prises les décisions à l’école, la manière dont les personnes interagissent, les cours obligatoires et les activités facultatives proposés, l’environnement même dans lequel les élèves reçoivent l’enseignement, tout contribue à faire de l’école un modèle d’éducation aux droits humains.

Une École amie des droits humains s’appuie sur les principes d’égalité, de dignité, de respect, de non-discrimination et de participation. Il s’agit d’une communauté scolaire au sein de laquelle les droits humains sont appris, enseignés, appliqués, respectés, protégés et défendus. Les Écoles amies des droits humains sont des espaces d’intégration où chacun-e est encouragé-e à prendre une part active dans la vie scolaire, quels que soient son statut ou son rôle, et où l’on célèbre la diversité culturelle. Les jeunes et leur entourage y apprennent ce que sont les droits humains en les exerçant au quotidien. L’approche de l’éducation aux droits humains adoptée dans ces écoles, dite « approche globale », « approche holistique » ou encore « approche fondée sur les droits humains », c’est-à-dire à la fois dans la salle de classe et en dehors, leur permet, à elles-mêmes et à leurs élèves, de devenir de puissants acteurs du changement dans leur milieu.

Ghana : une École amie des droits humains dans la pratique

Les élèves du lycée d’Accra, un établissement de la capitale ghanéenne, n’ont peut-être pas conscience d’être des précurseurs dans le domaine de l’éducation au niveau mondial. Et pourtant, après s’être rendu dans leur lycée l’année dernière, John Atta Mills, l’ancien président ghanéen aujourd’hui décédé, s’était déclaré impressionné par l’intégration efficace des droits humains dans la vie scolaire. L’établissement s’efforce de renforcer les capacités de toute la communauté scolaire en soutenant un environnement démocratique, des méthodes d’enseignement innovantes et une citoyenneté responsable. Les élèves savent qu’ils ont les moyens d’agir par l’intermédiaire d’un conseil de délégués des élèves, un lieu où sont débattues des idées nouvelles et où peuvent s’exprimer les préoccupations de chacun-e. L’école a intégré la question des droits humains non seulement dans la salle de classe, mais aussi dans ses activités parascolaires et ses associations : il y a par exemple un jardin des droits humains, dont s’occupent les lycéen-ne-s et les membres du personnel, qui est un lieu où l’on cultive l’ouverture, la tolérance et le débat. Comme le lycée d’Accra, de plus en plus d’établissements scolaires adoptent l’approche des Écoles amies des droits humains d’Amnesty International.

Des Écoles amies des droits humains tout autour du monde

Le projet Écoles amies des droits humains d’Amnesty International a débuté en 2009 dans 14 pays : Bénin, Côte d’Ivoire, Danemark, Ghana, Irlande, Israël, Italie, Maroc, Moldavie, Mongolie, Paraguay, Pologne, Royaume-Uni et Sénégal. Aujourd’hui, le réseau d’établissements scolaires aspirant à devenir des Écoles amies des droits humains ne cesse de s’étendre et rassemble actuellement 22 pays.

Qu’est-ce qu’une École amie des droits humains ?

L’approche des Écoles amies des droits humains encourage et soutient le développement d’une culture mondiale des droits fondamentaux en apportant aux élèves, aux enseignants et à la communauté scolaire dans son ensemble la capacité de façonner des communautés reposant sur les droits humains. Les établissements qui participent au projet s’efforcent de mettre en place une approche dans laquelle l’éducation aux droits humains est au cœur de l’école, en intégrant les valeurs et principes des droits fondamentaux dans tous les domaines clés de la vie scolaire. L’approche des Écoles amies des droits humains ne se limite pas à la salle de classe mais vise à toucher la communauté dans son ensemble afin de changer la manière dont les personnes perçoivent les problèmes liés aux droits humains et agissent pour y remédier. Elle repose sur la conviction qu’en améliorant les connaissances et en modifiant les comportements et les attitudes au sein de communautés entières, une culture mondiale des droits humains devient possible.

Les Écoles amies des droits humains ont pour but :

  • de donner aux jeunes les moyens d’intégrer les valeurs et les principes des droits humains dans des domaines essentiels de la vie scolaire et d’encourager la participation active de tous les acteurs de la communauté scolaire ;
  • de permettre aux jeunes de connaître leurs droits fondamentaux ainsi que leurs responsabilités et de se sentir déterminés à protéger et défendre leurs droits et ceux des autres en s’appuyant sur des valeurs telles que l’égalité, la dignité, le respect, la non-discrimination et la participation.

L’approche des Écoles amies des droits humains s’appuie sur 10 principes généraux. Ces principes s’inspirent des normes et des instruments internationaux en matière de droits humains, tels que la Déclaration universelle des droits de l’homme. Pour devenir une École amie des droits humains, les établissements sont encouragés à intégrer les valeurs et les principes des droits humains dans quatre domaines clés de la vie scolaire : la gouvernance, les relations au sein de la communauté scolaire, le programme et le milieu scolaire.

Devenir une École amie des droits humains

L’approche des Écoles amies des droits humains est mise en œuvre par les établissements avec l’aide de l’ensemble de la communauté et le soutien d’Amnesty International.

L’établissement décide de la manière dont les droits humains sont intégrés, en tenant compte du système d’éducation national et du contexte socio-économique local. Toutefois, des normes mondiales dans tous les principaux aspects de la vie scolaire exposent les grandes lignes de ce à quoi aspirent les Écoles amies des droits humains. La créativité et l’innovation sont encouragées ! Les établissements peuvent à chaque instant obtenir du soutien, des conseils ou des exemples d’activités en consultant le manuel, les brochures et l’affiche consacrés aux Écoles amies des droits humains.

Le manuel fournit aux établissements des informations sur la manière dont ils peuvent mettre en œuvre l’approche des Écoles amies des droits humains. Il offre des suggestions pratiques aux écoles du monde entier pour une intégration viable des droits humains dans leurs programmes, leurs méthodes d’enseignement et au sein de l’environnement d’apprentissage dans son ensemble afin qu’ils aient un impact durable non seulement sur les élèves mais aussi sur toute leur communauté.

Les brochures sont destinées aux différents acteurs de la communauté scolaire et présentent brièvement le concept d’École amie des droits humains. Enfin, l’affiche qui explique ce qu’est une École amie des droits humains peut être affichée dans les établissements participants.

L’évaluation de l’impact de cette approche au fil du temps est un aspect important. Les résultats de suivi et d’évaluation sont utilisés à la fois pour améliorer l’approche et apporter des modifications temporaires au plan d’action d’un établissement si cela s’avère nécessaire, et pour savoir si l’approche remplit ses objectifs généraux.

Vous pouvez télécharger le manuel, la brochure destinée aux élèves, celle destinée aux enseignant-e-s, celle destinée aux familles et aux autres membres de la communauté scolaire, celle destinée à l’administration et l’affiche en anglais, en espagnol et en français.

Pourquoi l’intégration des droits humains à l’école est-elle importante ?

L’école joue un rôle crucial dans la vie des individus et des communautés. En tant que reflet de la société, il s’agit d’un élément clé pour l’apprentissage des relations sociales. C’est à l’école que les jeunes générations apprennent à devenir des membres actifs et engagés de la société. À l’heure du 21e siècle, interconnecté et mondialisé, les jeunes sont exposés à un monde où règne la diversité et qui change autour d’eux, un monde dans lequel la pauvreté, les inégalités et d’autres injustices sont encore très présentes dans la vie de millions de personnes.

Les droits humains peuvent donner aux écoles du monde entier un langage commun fondé sur l’égalité, la non-discrimination, l’intégration, le respect, la dignité et la participation. Ces notions sont essentielles pour obtenir à l’échelle mondiale une société plus juste et plus paisible.

L’éducation aux droits humains est un moyen déterminant pour inculquer les connaissances, les capacités, les attitudes et les valeurs qui peuvent permettre le développement d’une culture des droits fondamentaux. Amnesty International définit une culture des droits humains comme un environnement au sein duquel chaque membre d’une communauté donnée comprend et protège les droits humains et reconnaît leur importance, et au sein duquel les politiques et les prises de décisions prennent appui sur les valeurs d’égalité, de dignité, de respect, de non-discrimination et de participation.

Pour de plus amples informations sur les Écoles amies des droits humains, veuillez vous adresser à votre bureau local d’Amnesty International ou envoyez un courriel à HumanRightsFriendlySchools@amnesty.org.