Canada : Des défenseur·e·s de terres autochtones sont en danger

Des défenseur·e·s des terres wet’suwet’ens au Canada risquent d’être victimes de graves violations des droits humains alors que la construction d’un gazoduc doit commencer à la fin du mois d’août 2022. Des chefs héréditaires s’opposent à la construction d’un pipeline de gaz naturel liquéfié et n’ont pas donné leur approbation à ce projet. Les Wet’suwet’ens et d’autres défenseur·e·s de ce territoire ont déjà subi trois raids effectués par des policiers lourdement armés, et 19 personnes sont actuellement poursuivies pour outrage de nature criminelle, après avoir défié l’injonction d’un tribunal autorisant la police à faire évacuer les personnes occupant des chantiers autorisés. Des membres de la nation wet’suwet’en signalent des visites quotidiennes, des manoeuvres de harcèlement et des actes d’intimidation de la part de policiers canadiens et d’employés de la société de sécurité privée de l’entreprise.

Choose a language to view report

Download PDF