• Campagnes

Arabie saoudite: malgre l'avis du comite medical, raif badawi est toujours en danger

, N° d'index: MDE 23/0008/2015

Bien que la flagellation publique de Raif Badawi prévue vendredi 23 janvier n'ait pas eu lieu, le médecin de la prison qui l'a examiné ce matin-là a déclaré qu'il était apte à subir ce châtiment. Cet avis entre en contradiction directe avec la recommandation émise par un comité médical seulement deux jours plus tôt. Raif Badawi risque toujours de recevoir les 950 autres coups de fouet auxquels il a été condamné.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?